Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yo-yo

Décidément, j'alterne entre crise de boulimie et privation extrême, entre perte de poids et prise de poids... Pendant plusieurs jours, je serais intransigeante avec moi-même, je ne m'autoriserais pas le plus petit écart, avec un sentiment des plus agréables: le contrôle de mon corps et ses pulsions, au point que même la sensation de faim devient agréable! Et puis, vient toujours un moment, lors d'une circonstance particulière (l'Homme me prépare un repas divin, juste pour moi, ou m'invite au restaurant...), où je m'autorise un léger écart, en me promettant de continuer par la suite à contrôler mon alimentation, donc mon poids. Sauf que, voilà, ce tout petit plaisir ouvre les vannes de ma frustration, en me rappelant à quel point c'est divin, un carré de chocolat qui fond sur la langue, ou de la compote de maison chaude, accompagnée de glace à la vanille, le tout généreusement arrosé de caramel! Et là, c'est la perte de contrôle assuré! J'avale tout ce que je trouve, surtout si c'est gras et/ou sucré! Je ressens très rapidement le sentiment de satiété, mon corps n'étant plus habitué à autant en une seule fois, mais je suis incapable de me refréner pour autant. Non, j'engloutis encore et encore, autant que mon corps peut le supporter. Et à chaque bouché, je suis un peu plus écœurée par moi-même...