Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #sucre catégorie

Bye bye 2013! 2014 me voilà!

Bye bye 2013! 2014 me voilà!

1er janvier 2014!

08heure47 !

57,9kg!

Voilà où j'en suis!

2013 fut une année que je qualifierais de chaotique. Il y a eu des hauts très haut et des bas très bas.

La seule chose qui est restée stable, ou plutôt qui a continué à évoluer de manière positive tout au long de l'année, c'est, bien entendu, la merveilleuse histoire d'amour que je vis avec mon chéri.

Pour cette année 2014, je vise donc la stabilité dans tous les domaines, à commencer par mon poids, bien sur!

Je me laisse jusqu'à la Saint-Valentin (même si on ne la fête pas) pour atteindre les 50 kg, avant de descendre tranquillement jusqu'à 47-48 kg et de me stabiliser.

Et qui sait, peut-être aurais-je à choisir une jolie robe blanche en taille 34 d'ici la fin de l'année.....

Voir les commentaires

J4 de jeûne

J4 de jeûne

4ème jour de jeûne!

Je tiens bon. Mais j'ai des p****** d'envie de....


chocolat chaud
biscuits au chocolat
tartiflette
frites
hamburger
speculoos
compotes pommes-poires
pizza
céréales croustillantes 2 chocolats et caramel
nutella sur du pain chaud
soupe de potiron
poivrons farcis
saumon
riz
pâtes pleines de beurre
raclette
fondue
bonbons
chocolatine

J'AI FAIM!!!!!!

Voir les commentaires

Résistance

Résistance

C'est terrible! À la moindre contrariété, il y a cette envie impérieuse de manger, de me gaver, me remplir, si possible de sucré: chocolat, miel, etc... J'ai eu beaucoup de mal à refréner mes pulsions ce matin après une prise de bec (une de plus!) entre les enfants. J'ai pourtant réussi à tenir bon! Mais cette envie de douceur est toujours là, un peu moins obsédante que ce matin, certes, mais bien présente malgré tout.

Je rêve de manger l'intégralité de la tablette de chocolat noir, puis celle de chocolat blanc. De me remplir de miel, de noisettes, de petits gâteaux... Tout ce qui est sucré ferait l'affaire....

Je résiste!

Et motivation suprême: en tenant bon, j'ai une chance de passer sous la barre des 54 kilos. Ce qui n'est pas arrivé depuis des années (même pendant la pneumonie qui à failli me coûter la vie l'an dernier), avant la naissance de mes enfants, je crois bien! Mais je n'en ai jamais été aussi proche!

Voir les commentaires

Yo-yo

Décidément, j'alterne entre crise de boulimie et privation extrême, entre perte de poids et prise de poids... Pendant plusieurs jours, je serais intransigeante avec moi-même, je ne m'autoriserais pas le plus petit écart, avec un sentiment des plus agréables: le contrôle de mon corps et ses pulsions, au point que même la sensation de faim devient agréable! Et puis, vient toujours un moment, lors d'une circonstance particulière (l'Homme me prépare un repas divin, juste pour moi, ou m'invite au restaurant...), où je m'autorise un léger écart, en me promettant de continuer par la suite à contrôler mon alimentation, donc mon poids. Sauf que, voilà, ce tout petit plaisir ouvre les vannes de ma frustration, en me rappelant à quel point c'est divin, un carré de chocolat qui fond sur la langue, ou de la compote de maison chaude, accompagnée de glace à la vanille, le tout généreusement arrosé de caramel! Et là, c'est la perte de contrôle assuré! J'avale tout ce que je trouve, surtout si c'est gras et/ou sucré! Je ressens très rapidement le sentiment de satiété, mon corps n'étant plus habitué à autant en une seule fois, mais je suis incapable de me refréner pour autant. Non, j'engloutis encore et encore, autant que mon corps peut le supporter. Et à chaque bouché, je suis un peu plus écœurée par moi-même...

Voir les commentaires

La méthode "Zazimut"

La méthode "Zazimut"

Aujourd'hui, je vais vous parler de ma méthode pour pallier aux envies de sucrés (méthode des plus tordues, je vous l'accorde!).

Étant décidée, comme toujours, à perdre du poids, il parait indispensable de réduire les apports de glucides et de lipides au minimum.... Mais j'adooooore tout ce qui est sucré, en particulier le chocolat, dont j'ai toutes les peines du monde à me priver.

Alors je fais des fondants au chocolats. Des mousses au chocolat. Des moelleux au chocolat. Des muffins au chocolat. Des tartes au chocolat. Des cookies au chocolat. Bref, des kilos de douceurs au chocolat auxquels je ne touche pas et dont je gave mon entourage. Le but? Me délecter de l'odeur de chocolat mêlé de beurre fondu , respirer l'arôme de cookies sortants du four, humer le parfum, bien particulier, de la pâte du fondant au chocolat.... Un pur bonheur! Qui suffit à apaiser ma gourmandise, et qui me permet également de tester ma résistance face à la tentation.... Étonnement, il m'est plus facile de me priver totalement que de me contenter d'un seul carré de chocolat... qui en appelle un autre, puis un autre....

Et vous? Vous avez des petits trucs (tordus ou pas) pour déjouer votre gourmandise?

Voir les commentaires