Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #maigrir catégorie

Reprise en main!

Reprise en main!

Grande décision, hier soir: fini le laisser aller! Stop au gavage alimentaire! On reprend tout depuis le début (à 57,2 kilos sur la balance au réveil, c'est le moins qu'on puisse dire!).

Ce matin, j'ai donc commencé la journée avec un thé (d'orient à la cannelle, oui, je sais, on s'en fout!)

Et à l'instant où j'écris, je n'ai mangé aujourd'hui qu'une demi gaufre (il aurait mieux valu une pomme, je vous l'accorde, mais bon, c'est toujours mieux que rien. Ou mieux que davantage, plutôt!).

Et bien sur, j'ai déjà ingurgité 2 bons litres d'eau, mais je ne ressens pas de faim impérieuse comme les jours passés, succombant à une crise d'hyperphagie après l'autre!

Je vais donc tenter de tenir ici un journal sur ce que je mange chaque jour. Bien évidemment, je ne prendrais pas la peine de noter les quantités d'eau, de thé et infusion, de même que tout ce qui représente 0 calories!

Allez, c'est parti pour 7,2 kilos en moins!

Voir les commentaires

Yo-yo

Décidément, j'alterne entre crise de boulimie et privation extrême, entre perte de poids et prise de poids... Pendant plusieurs jours, je serais intransigeante avec moi-même, je ne m'autoriserais pas le plus petit écart, avec un sentiment des plus agréables: le contrôle de mon corps et ses pulsions, au point que même la sensation de faim devient agréable! Et puis, vient toujours un moment, lors d'une circonstance particulière (l'Homme me prépare un repas divin, juste pour moi, ou m'invite au restaurant...), où je m'autorise un léger écart, en me promettant de continuer par la suite à contrôler mon alimentation, donc mon poids. Sauf que, voilà, ce tout petit plaisir ouvre les vannes de ma frustration, en me rappelant à quel point c'est divin, un carré de chocolat qui fond sur la langue, ou de la compote de maison chaude, accompagnée de glace à la vanille, le tout généreusement arrosé de caramel! Et là, c'est la perte de contrôle assuré! J'avale tout ce que je trouve, surtout si c'est gras et/ou sucré! Je ressens très rapidement le sentiment de satiété, mon corps n'étant plus habitué à autant en une seule fois, mais je suis incapable de me refréner pour autant. Non, j'engloutis encore et encore, autant que mon corps peut le supporter. Et à chaque bouché, je suis un peu plus écœurée par moi-même...

Voir les commentaires

Dukan et moi

Dukan et moi

Il y a environ 2 semaines, en faisant les courses, je tombe sur du son d'avoine, au rayon diététique où j'étais venu chercher de la levure... Et là, tilt! Le son d'avoine, l'ingrédient miracle du régime Dukan! Allez, je prends....

Au début, je me contente de me préparer la petite galette dont la recette est imprimée au dos du paquet... Et puis je fais des recherches sur internet, et je découvre le régime Dukan, que je ne connaissais que de nom. Je décide donc de me lancer dans ce régime, très contraignant et pas du tout équilibré! Car oui, je sais ce qu'est un repas équilibré, quelles sont les bases à respecter, régime ou non, mais voilà, je n'y arrive pas... De la même façon qu'un fumeur sait que c'est mauvais pour lui, mais continue à fumer, je sais que mal me nourrir, toujours trop ou pas assez, et surtout pas ce qu'il faut, me fait du tort, mais je continue....

Bref, je me lance donc dans la "phase d'attaque" du régime Dukan; c'est à dire, uniquement des protéines les premiers jours: pas de fruits, pas de légumes, pas de féculents...

Je tiens plusieurs jours, j'évite les repas en famille, prétexte gastro ou grosse fatigue pour ne pas me retrouver devant une assiette de légumes. Mais voilà, contrairement à ce qu'affirme le "docteur" Dukan, il n'y a pour moi pas de "perte de poids fulgurante", au contraire: en une semaine, j'ai pris, ou plutôt repris, le kilo que j'avais réussi à perdre pendant les semaines présentes... Grosse déception! Tant de frustrations pour rien! Alors vendredi matin, en sortant du four les petits pains au lait tout chaud, préparés pour les enfants et mon chéri, j'ai lâché prise! J'ai englouti 3 petits pains, et une fois l'Homme parti, je me suis encore gavé de biscottes beurrées avec du miel. Combien? 20, peut-être plus! Et une tablette de chocolat blanc... Et cette crise d'Hyperphagie à duré toute la journée, ou du moins, jusqu'à ce que j'en sois malade...

Et enfin, ce sentiment de dégoût, cette répulsion de soi, la honte de n'avoir pas su se contrôler.... Mais ça, ce n'est pas parti dans les toilettes...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6