Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quand la maladie nous tient, c'est la raison qui lâche...

Quand la maladie nous tient, c'est la raison qui lâche...

J'ai terminé mon repas du soir. Je me sens mal. Gavée comme une oie. Remplie. Certaine, sans l'ombre d'un doute, que sur la balance demain matin, j'aurais pris du poids.

Pourtant....

Pourtant, aujourd'hui, au petit déjeuner, j'ai bu un thé et mangé un demi-bol de compote de pommes.

Puis je n'ai plus rien mangé jusqu'à ce repas qui me paraît gargantuesque, monstrueux...

Environ 100 gr de salade verte, puis 300 gr de purée patates douces / courges butternut, et en dessert, un bol de compote de pommes et 50 gr de raisins secs.

J'ai donc ingurgité moins de 900 calories dans la journée.

Je sais que c'est beaucoup moins que mes besoins.

Je sais que ce n'est pas trop.

Mais non, quelque chose, au fond de moi, refuse de le croire. Quelque chose de plus fort que ma raison.

C'est l'anorexie.

Voir les commentaires