Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bye bye 2013! 2014 me voilà!

Bye bye 2013! 2014 me voilà!

1er janvier 2014!

08heure47 !

57,9kg!

Voilà où j'en suis!

2013 fut une année que je qualifierais de chaotique. Il y a eu des hauts très haut et des bas très bas.

La seule chose qui est restée stable, ou plutôt qui a continué à évoluer de manière positive tout au long de l'année, c'est, bien entendu, la merveilleuse histoire d'amour que je vis avec mon chéri.

Pour cette année 2014, je vise donc la stabilité dans tous les domaines, à commencer par mon poids, bien sur!

Je me laisse jusqu'à la Saint-Valentin (même si on ne la fête pas) pour atteindre les 50 kg, avant de descendre tranquillement jusqu'à 47-48 kg et de me stabiliser.

Et qui sait, peut-être aurais-je à choisir une jolie robe blanche en taille 34 d'ici la fin de l'année.....

Voir les commentaires

2014

2014

2014 arrive dans quelques jours.... D'ici là, je fais une pause. Je ne pense plus à mon poids, à mon régime, à la nourriture.... Mais le 1er janvier, je monte sur la balance, quitte à tomber de haut, et je repars sur de bonnes bases, des bases saines.

A savoir: minimum 1/2 h de sport par jour, (elliptique ou abcircle), une alimentation variée et équilibrée, entre 1000 et 1500 calories par jour. Le but étant de perdre entre 2 et 3 kilos par mois, même si je dois mettre l'année à perdre mes 12 kgs!!

2014, me voilà!!!!

Voir les commentaires

Hors sujet

Hors sujet

Pour celles qui me suivent également sur facebook, vous savez qu'en ce moment, ce n'est pas tout rose avec mon chéri, ni même tout court. Ma boulimie et mes achats compulsifs ont provoqué un découvert abyssal sur mon compte en banque... qui m'a empêché de faire face à mes obligations, à savoir payer le loyer. Faut-il préciser que je n'ai rien oser dire à mon chéri, qui l'a découvert par hasard mardi. Colère et déception de sa part, bien compréhensible.... Et puis, hier soir, comme souvent, je fais une petite allusion au mariage devant mon chéri. D'habitude, ça le fait sourire, mais pas là. Il s'arrête pour me regarder, attends un instant, et me dit: "Tu sais, dans ton cadeau, celui que j'ai pas fini, je voulais mettre une bague..."
"Une bague de quoi?"
"De fiançailles." "Mais il y à eu l'histoire du loyer. J'étais en colère. Et maintenant, si je te demande d'être ma femme, je dois pouvoir te faire confiance. Et là, ce n'est plus le cas...."

Je suis à la fois heureuse qu'il veuille - ait voulu - m'épouser, mais triste et en colère contre moi-même d'avoir tout gâcher.

Je ne peux malgré tout m'empêcher d’espérer une demande en mariage pour Noël, sans y croire vraiment....

Voir les commentaires