Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

....

....

Voilà longtemps que je n'avais pas publié sur le blog... Plusieurs semaines, pour ne pas dire mois!!

Pendant ce temps, il s'en ai passé des choses!!!

J'avais réussi à trouver un équilibre, certes fragile, pas idéal non plus, mais qui me permettait d'aller bien...

Et puis un minuscule grain de sable est venu enrayer la machine...

Je suis "tombée" enceinte. Moi, qui ne veut surtout pas entendre parler d'un autre enfant.

La petite fille que j'ai toujours rêvé d'avoir? Jolie, mignonne, en parfaite santé, une enfant modèle, l'enfant de l'homme que j'aime? Et bien non, même elle, je n'en veux pas. Je ne peux pas.

Bien que la décision de ne pas poursuivre cette grossesse soit pour moi évidente, et bien j'ai l'impression que le ciel me tombe sur la tête...

Et puis la prise de conscience, aiguë, implacable de tout ce que je ne serais jamais.... La mère des enfants de l'homme de ma vie... Sa femme... Sa famille...

J'ai ressenti tout ça de manière si douloureuse qu'il m'a fallu l'exprimer de façon radicale: je me suis rasée la tête, chaque mèche de cheveux tombant au sol me faisant l'effet d'être un morceau de moi-même que j'abandonnais, pour faire le deuil de tout ce que je ne serais jamais...

Et tout m'est revenu en pleine tête: les crises, la boulimie.... que j'avais réussi à maintenir à distance pendant si longtemps, au prix d'efforts parfois presque surhumain...

Il s'est écoulé à peine 15 jours entre le moment où j'ai découvert ma grossesse et celui où je suis ressortie de l'hôpital, libérée de cette grossesse que j'étais incapable d'envisager.

Je pensais naïvement qu'une fois ce moment passé, je pourrais tout oublier, passer à autre chose.

Certaines personnes pensent que les femmes qui vivent mal leur IVG culpabilisent d'avoir tué un bébé. Je ne culpabilise pas. Je n'ai pas eu le sentiment un instant d'attendre un bébé. C'est une partie de moi que j'ai tué ce jour là.